En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites

twitter   facebook

L'allaitement

• Les mamans souhaitant continuer à allaiter bébé pourront le faire au sein de la crèche. Un fauteuil d’allaitement dans l’espace bébés leur apportera le confort nécessaire, mais elle pourront choisir un endroit plus calme ou plus intime selon leur préférence.
 
 
• De plus, pour celles qui ont la possibilité de tirer leur lait, des sachets de lait congelés pourront être conservés quotidiennement et donnés au biberon à bébé par les professionnelles référentes.
 
 
• Enfin, pour les mamans ne souhaitant pas allaiter ou n’en n’ayant pas la possibilité, les parents apportent le lait en poudre ou en brique qui est stocké à la crèche et l’équipe prévient à l’avance en cas de renouvellement à prévoir.
 
 
Le lait
 
 
  Pour des raison de respect de la diversité des choix et de conditions de stockage, ce sont les parents qui apportent le lait, sous forme de boîte ou de brique.
 
 
  Celles-ci sont marquées au nom de l’enfant et entamées à la crèche uniquement. La date      d’ouverture est systématiquement notée sur la boîte et les parents sont prévenus lorsqu’une nouvelle boîte est à apporter
 
 
Lorsque l’enfant commence les laitages solides, ils sont fournit  par la crèche.
 
 
La diversification alimentaire
 
• Petit à petit, à la demande des parents et sur les conseils du pédiatre, de nouveaux aliments sont proposés à bébé.
• Sous forme de petits pots, de nouvelles saveurs sont proposées à bébé, puis de nouvelles textures jusqu’à l’introduction des petits morceaux.
• Lorsque l’enfant est prêt et en concertation avec les parents, les petits pots sont remplacés par une  restauration collective livrée en liaison froide
• Des petits pots bio sont également proposés
 
 
La collation


 
• Dès que les enfants ont introduit un nombre de fruits suffisant dans leur alimentation, une collation à base de fruits frais leur est proposée
• Les fruits sont présentés et préparés devant les enfants afin de les familiariser avec les différentes variétés.
• Des fruits frais pressés sont également proposés, avec une base systématique de pommes, et un autre fruit (poire, banane, kiwi, melon, fraises…)
• Ce type de collation présente l’avantage de ne pas couper l’appétit pour le repas de midi, d’apporter des vitamines, et d’élargir les goûts des enfants qui progressivement apprécient plus les légumes.
 
 
Le temps de repas
 
 
Le repas doit être un moment de calme, pour favoriser la digestion et les échanges
 
Les repas sont pris au sein des différents espaces afin de permettre des repas en petits groupes.
 
 
Pour les plus petits :
Les biberons sont donnés dans le fauteuil d’allaitement et non pas dans les transats
 
 
Les petits pots sont donnés dans les transats et pour les petits pouvant commencer à manger seuls, une table est aménagée à hauteur et deux personnes encadrent la tablée (5 à 6 enfants maximum).
 
 
 
Pour les plus grands
Deux salles différentes accueillent chacune un groupe d’enfants (8 enfants maximum),
 
Chaque groupe est encadré par deux adultes : un adulte prend son repas avec les enfants pour « montrer 
l’exemple », un autre est disponible pour aider les enfants si besoin.
 
Un autre adulte effectue le service pour éviter aux adultes présents de se lever de table, dans un but de cohérence vis-à-vis des enfants
 
Les enfants se servent eux-mêmes à table et adaptent progressivement les quantités dont ils ont besoin, de façon naturelle.
 
Un verre d’eau leur est servi dès le début du repas et à volonté (l’eau ne coupe pas l’appétit et les enfants doivent boire à volonté, comme les adultes). Très rapidement les enfants cessent de renverser leur verre et de vouloir jouer avec l’eau